14 novembre 2007

Crab a un blog

Depuis septembre qu'il existe, je ne l'avais pas vu. Voici donc, rare et heureux lecteur, le blog d'Éric Chevillard.
Posté par katar à 18:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 novembre 2007

Amused to death

Bartender what is wrong with me? Why I am so out of breath? The captain said excuse me ma'am, This species has amused itself to death.
Posté par katar à 14:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 novembre 2007

Déshérence annoncée.

Une lame s’est levée, immense naissante mais modeste encore, peut-être déjà petite morte, une lame s’est levée qui ne renversera rien, rien sans doute car elle ne se reproduira pas, une lame s’est levée qui s’écrasera, qui sait, sans personne pour la regarder, enfouissant à peine quelques questions, une incertitude qu’un hasard déterrera ou pas. Cela, qui fut, est-il si important ?
Posté par katar à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2007

Ménage à trois.

Paresse et ambition vont bien ensemble. C'est moi qui ne trouve pas ma place.
Posté par katar à 13:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2007

Je rêve.

S’il  arrive aux rêveurs heureux de s’assoupir sur un souhait moelleux, il m’arrive de ne pas dormir du fait d’un rêve trop fort.  J’imagine un autre avenir porté par les présents moyens du bord, magnifiés. La chimère d’une gloire sans efforts répond à l’angoisse du présent, difficile et petit. Le présent m’effraie et les rêves m’angoissent. Je ne vis pas, et souhaiterais ne plus rêver.
Posté par katar à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2007

Bientôt ils viendront.

Nul n’ose l’approcher, ici c’est son terrain et chacun le sait. Les pleutres et les costauds le regardent de loin, sans s’aventurer. Mais il meurt, et si personne ne vient encore, c’est que personne ne sait.
Posté par katar à 17:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 octobre 2007

Autant mentir sur place.

S’il m’arrive de mentir, c’est par peur de partir. La vérité, il m’arrive de l’imaginer, mais je reste à l’orée. Si je la franchissais, de l’autre côté je chercherais mes pensées, serais effrayé de ne pas les trouver.
Posté par katar à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2007

Psaume des mousses #2

Psaume des mousses 
Posté par katar à 14:16 - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 août 2007

Reflets

de vacances                               (on clique, ou pas.)
Posté par katar à 18:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 juillet 2007

Malentendu.

Elle se tendait, de la pointe des pieds au bout des doigts, pour remettre en place ses bagages – mais le chemisier ne suivait pas assez et mes yeux traînaient. À force de les laisser traîner, je le confesse, ils ont glissé le long de la chute de reins pour tomber, quel manque de maladresse, à la naissance des fesses. Afin de racheter ma discrète impolitesse, je me suis levé pour lui dire bonjour, montrer que je suis bien élevé. L’approchant de si près, victime d’une irrépressible pulsion, en souriant timidement lui... [Lire la suite]
Posté par katar à 01:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]