23 décembre 2006

Partir Dieu sait où.

You may be high You may be low You may be rich, child You may be poor But when the Lord gets ready You gotta move
Posté par katar à 14:48 - Commentaires [10] - Permalien [#]

22 décembre 2006

Avant l'amour.

Il ressemblait à son père, bruyant et capricieux, sale, autoritaire et violent, je n’aimais pas mon frère. Tout jeune il me tirait les cheveux, me les arrachait, me mordait, il fallait me faire saigner, alors avec mes poings je le cognais, une fois je l’ai fouetté, il fallait le faire plier, l’humilier, il me jetait à la tête ce qu’il pouvait, souvent des couteaux, une fois un marteau : il fallait me tuer, notre mère devenait folle et tout le monde criait, s’insultait, se repoussait ; haineux, désespérés et malheureux, on... [Lire la suite]
Posté par katar à 12:51 - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 décembre 2006

Petit frère, pardon.

Pour la première fois, mon frère m’a parlé de ceci, que j’avais écrit il y a deux ans. Ça m’a bouleversé. Je lui ai demandé pardon mais je n’ai pas su lui dire combien j’avais pleuré, combien de nuits, de ce que je n’avais pas fait pour lui. Ce texte n’est pas bien écrit, comme trop souvent maintenant, mais il m’est important. Contrairement à ce que je croyais, pour lui j'ai été un des rares présents. Tout de même, je ne l'ai pas été assez. Il faudrait que je parle de lui plus souvent, car il est digne d'être aimé. Pourtant... [Lire la suite]
Posté par katar à 16:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 décembre 2006

Perdus.

J’ai sur un bras ces traits blancs qui parlent d’hier. On voit de mes doigts des peaux décollées, un peu de sang séché, peut-être la chair. Ma femme me prendrait dans ses bras les fois où j’aurais peur de moi, et les autres fois aussi quand elle aurait envie – en me disant Viens là. Je l’embrasserais dans les coins, sur les côtés et, les mains glissant l’air de rien, j’atteindrais quelque endroit caché, celui-ci, c’est vrai, et peut-être celui-là, si j’osais. Si j’osais, je m’y perdrais, c’est si bien caché, je promettrais... [Lire la suite]
Posté par katar à 14:03 - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 décembre 2006

Mon double sans le trouble.

Ce qu’elle a à dire, je ne l’ai jamais vue l’écrire. Sa manière, c’est son secret, son intimité, mais c’est ainsi posé que je l’imagine murmurer et puis noter. Elle pose sa tristesse doucement, si discrètement, comme en s’excusant, comme si ce n’était pas important. Elle n’efface pas, je crois, ou alors elle s’efface. Éventuellement, d’une caresse elle écarte une trace – et reprend. Rendez-vous à la prochaine tristesse, pour les mots oubliés ; j’y serai. Je ne souhaite pas que ses peines durent, bien sûr, mais je suis... [Lire la suite]
Posté par katar à 11:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 décembre 2006

Ce que j'ai perdu entre deux quais.

Évitant rails et câbles, un malheureux traversait la voie de quai à quai. Nous tous, usagers, avions peur de le voir électrocuté, peut-être d’être retardés. Arrivé au quai opposé, il cria à l’autre côté qui faisait comme si toute cela n’existait pas, il criait Tu ne le ferais pas toi ! tu as peur de la mort ! Puis il revint sur mon quai, de la même manière, et encore une fois cela n’existait pas. Alors nous n’avons pas bougé, alors il a recommencé, peut-être pour prouver qu’il existait. Peut-être. Pourtant pour chacun de... [Lire la suite]
Posté par katar à 11:33 - Commentaires [18] - Permalien [#]

13 décembre 2006

Premier cadeau.

J’ai eu mon premier cadeau en avance : cette nouvelle et jolie bannière. Je la dois à Madison, dont la gentillesse n’a d’égale que la créativité. Elle m’a offert autre chose aussi dont j’ai à peine le droit de parler mais surtout pas de la dévoiler. Et c’est si beau que c'est presqu'un crime. Madison, je sais que ce n'est pas assez mais, pour la dix-septième fois : merci.
Posté par katar à 01:00 - Commentaires [15] - Permalien [#]
12 décembre 2006

Anniversaire.

Encore une fois je ne pleurerai pas. Demain c’est mon anniversaire, je voudrais qu’on m’offre un travail ou une bière. Demain c’est mon anniversaire et je ne pleurerai pas en sachant déjà qui n’appellera pas, qui fera l’amour sans moi, demain j’aurai besoin d’une prière et de quelques bières, car demain c’est mon anniversaire et elle n’appellera pas, et elle fera l’amour sans moi, et moi je lève mon verre en murmurant ma petite prière. Je murmurerai ma petite prière en pensant c’est mon anniversaire, c’est mon anniversaire,... [Lire la suite]
Posté par katar à 15:40 - Commentaires [11] - Permalien [#]
09 décembre 2006

Chants de Maldoror.

Si certains se demandent quoi m’offrir pour mon proche anniversaire, je les soulage tout de suite de leur tourment. Car c’est ceci que je souhaite : les Chants de Maldoror. Je ne les ai jamais lus, peut-être que le texte ne me plaira pas. En revanche, je peux d’ores et déjà jurer sur l’honneur et, éventuellement, sur la tête de ma maman que j’adorerai le travail typographique : il m’a estomaqué. Vous pouvez en voir des exemples ici (sur le site de l'illustrateur, L.L. de Mars) et des explications là (sur le site du... [Lire la suite]
Posté par katar à 13:11 - Commentaires [18] - Permalien [#]
09 décembre 2006

La porte.

Je regarde la porte par laquelle personne n’entre. Il me suffirait de la pousser et passer pour laisser la solitude derrière, et fermer à clef. En bas une femme probablement m’attendrait car je ne suis plus à un miracle près, et celui-là serait le premier. Je lui demanderais si elle n’a pas trop attendu, elle me répondrait son âge, alors on sourirait et le soleil aussi car l’enfant qu’on ferait le soir en rentrant le dessinerait ainsi. Il n’y aurait pas de pauvres derrière nous puisque je donnerais tout mon argent à chacun... [Lire la suite]
Posté par katar à 12:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]