15 mars 2007

Cimetière du Montparnasse

Posté par katar à 00:39 - Commentaires [7] - Permalien [#]

12 mars 2007

Humeur

Dites ces mots Ma vieEt retenez vos larmes
Posté par katar à 19:07 - Commentaires [7] - Permalien [#]
11 mars 2007

Digne d'être.

Tout me paraît digne d’être regardé, et parfois d’être vécu.C’est un talent que je ne me connaissais plus.J’aurais pu mourir hier et je souris aujourd’hui.
Posté par katar à 15:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 mars 2007

Album photo

J’ai oublié de le préciser : je n’affiche pas toutes les photographies sur cette page mais dans l’album photo (encore maigre, certes). Je n’ai acheté mon appareil qu’avant-hier, je n’y connais rien et l’apprends très doucement. Aussi doucement, peut-être inexorablement, les mots me reviennent. Peut-être à cause des photos, sans doute à cause de ce qu’il s’est passé hier soir, de la violence, des cris et des envies de mort.
Posté par katar à 14:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 mars 2007

Au cimetière du Père Lachaise

Posté par katar à 13:26 - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 mars 2007

Au cimetière de Montmartre

Posté par katar à 20:47 - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 mars 2007

Tout droit.

Ces noms de rue qui ne veulent plus rien dire, telle ici la triste et droite rue du Plaisir, tracée entre des immeubles de pauvreté, où à cette heure nul ne passe que moi et deux débutantes poupées, trop blanches, trop maquillées, elles vont au loin, chiner aux Puces et se faire siffler. Quelqu’un crie Salopes ! mais, non monsieur, elles valent plus que ça ; elles sont prostituées.
Posté par katar à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2007

Photos ratées.

Comme je n’écris plus, je souhaite prendre. Je vais dehors, avec mon appareil que jamais je ne sors : je crains les représailles. Je crois regarder le monde autour mais c’est le contraire : méfiant, le monde m’observe. Les gens n’ont pas l’habitude d’intéresser, surtout ceux que je vois, les pauvres, les malheureux, surtout ce vieux, celui-là qui triait des déchets. À deux pas de chez moi, car je n’ai pas osé aller plus loin. Encore une fois j’ai peur de montrer que je t’aime, qui que tu sois. Alors je ne prends des... [Lire la suite]
Posté par katar à 13:28 - Commentaires [10] - Permalien [#]
23 février 2007

La Jeanne.

Pour être sûr d’en connaître, j’ai saisi l’Anthologie des apparitions et ça a tout de suite fonctionné : j’ai rencontré Jeanne. Je l’ai comme qui dirait prise sous le bras, direction le café, où deviser. Elle n’a rien pris, sauf une goutte de pluie. C’est surtout elle qui a parlé, moi je souriais. Pourtant c’était un peu triste, ce qu’elle racontait. Jeanne ne trouve pas sa place, nulle part. Jeanne doute trop pour ça, pas vraiment d’elle mais de tout le reste. D’accord, d’elle aussi – d’elle dans le reste. Je ne suis pas... [Lire la suite]
Posté par katar à 09:54 - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 février 2007

Balade parisienne

Je marche tranquillement souriant. À cet endroit où je m’arrête un instant, les bennes tournent difficilement, me montre leur flanc, font ici leur bruit, tranquille cahin-caha qui, dans cette sérénité que pose la rue du Foin, ne me dérange pas. Je souris. Elle n’a rien d’extraordinaire, cette rue, modeste et calme, ne se termine même pas par une place : simplement, coquette peut-être, sur la fin ses trottoirs s’évasent. Comme un infime delta donnant sur la mer : c’est-à-dire ici la rue des Tournerelles. Il est temps... [Lire la suite]
Posté par katar à 14:43 - Commentaires [6] - Permalien [#]